Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Hellband #1 Motörhead

Publié le 29 Décembre 2015 par alexis lecardonnel in hellbands, Légendes, Hard Rock, Heavy, NWOBHM, Royaume Uni, Hellfest, 2015, Mainstage 01, Vendredi 19 Juin

Hellband #1 Motörhead
Hellband #1 Motörhead

Salut les métalleux!

 

Bordel, quelle première annonce de malades! Allez, en attendant la première Hellnews et le décryptage de cette affiche monstrueuse, attaquons fort et bien!

 

On commence donc tout de suite avec la première chronique Hellbands saison 2, dédiée à la légende Motörhead! Vous vous en doutez, impossible de parler de Motörhead dans un simple article de 20 lignes, alors balançons la sauce directement à pleine puissance: Premier Hellband, première chronique de légende! On se colle directement dans l'ambiance avec 1h29 de live pour leur Stage Fright 2005, en streaming sur Youtube!

 

// Edit 29 décembre 2015: Lemmy est décédé il y a quelques heures. Que son repos soit aussi rock'n'roll que sa vie.

Hellband #1 Motörhead

Laissons nous porter par les riffs à l'ancienne, et remontons le temps jusqu'en 1975. Black Sabbath, judas priest, et leurs confrères brûlent les scènes depuis déjà plusieurs années, la première vague de Heavy Metal est bel et bien lancée. Le son des guitares sur-saturées se répand comme une trainée de poudre sur l'univers musical mondial, mais le monde du métal n'en est encore qu'à ses balbutiements. Ian Fraser "Lemmy" Kilmister est alors bassiste pour le groupe Hawkwind et se produit déjà sur les scènes mondiales. Au mois de Mai, lors d'une tournée en Amérique du Nord, Lemmy sera arrêté à la frontière canadienne pour possesion de drogues et mis en prison, obligeant le groupe à annuler plusieurs concerts. Hawkwind payera la caution du bassiste au bout de cinq jours, son remplaçant ne pouvant se rendre sur le lieu du concert, mais le mettra à la porte à la fin du show.

 

De retour au Royaume-uni, Lemmy, désormais seul, prendra la décision de fonder un nouveau groupe. Il choisira dans un premier temps le nom de "Bastards", mais son manager (Douglas Smith) lui conseillera d'en changer rapidement, car nommé ainsi, il ne pourrait avoir une place dans l'émission "Top of the Pops". Qu'à cela ne tienne, c'est donc "Motörhead" (mot de vocabulaire populaire anglais définissant un accroc aux amphetamines...) qui naîtra, dans le but de créer une musique basique, rapide, forte, paranoïaque... du Rock'N'Roll de drogué! Il recrutera alors Larry Wallis (ancien des Pink Fairies) à la guitare électrique, suivant ainsi les recommendations de Mick Farren (Journaliste anglais spécialisé dans les contre-cultures), et choisira Lucas Fox en tant que batteur.

 

Par manque de finances, ils commenceront par répéter dans un petit magasin de meubles de Chelsea avec du matériel volé, et donneront leur premier concert à Londres le 20 Juillet de la même année en première partie de Greenslade. Ils continueront de se produire dans des petites salles avant d'être choisis comme première partie de Blue Öyster Cult, se produisant ainsi sur les planches du fameux Hammersmith Odeon.

 

Motörhead sera alors remarqué par Andrew Lauder du label United Artists, l'homme qui avait découvert Hawkwind quelques années plus tôt. Le groupe entrera alors en studio, mais les sessions d'enregistrement poseront rapidement problème. Fox sera renvoyé à cause d'une consommation excessive de drogues le rendant totalement inutile, pour être remplacé par Phil "Philthy Animal" Taylor. Malheureusement cela ne sera pas suffisant, et le label décidera de ne pas publier les enregistrement. La formation ne s'arrètera cependant pas sur cet échec, comme vous vous en doutez, et continuera de perfectionner sa musique. En Mars 1976, Eddie "Fast" Clarke sera recruté dans le but de devenir second guitariste, mais Wallis qui jouait pour une reformation de Pink Fairies profitera de l'occasion pour quitter Motörhead. Le line-up classique du groupe venaît de voir le jour, avec Lemmy, Clarke et Taylor.

 

Stiff Records signera alors le groupe pour la sortie du single "Leaving Here", dont la sortie sera retardée jusqu'en 1977 à cause du contrat les liant à United Artists. Finalement, l'accueil du public sera mauvais, et celui de la presse encore plus sévère, ce premier enregistrement  leur vaudra même de remporter le titre de "Meilleur des pires groupes du monde" décerné par le magazine musical NME. Motörhead est au fond du gouffre, ses membres vivent dans des squats et leur musique n'est pas reconnue, Taylor et Clarke sont sur le point de tout lâcher, et après de longs débats la décision est prise de faire un dernier concert au Marquee Club de londres, puis de splitter.

 

Lemmy, qui s'est lié d'amitié avec Ted Carroll de Chiswick Records, lui demandera de faire venir un studio mobile pour enregistrer le show, pour la posterité. Ce dernier ne pourra pas satisfaire cette demande, mais offrira au groupe deux jours d'enregistrement avec le producteur Speedy Keen pour enregistrer un nouveau single. Ils saisiront cette chance, mais termineront les deux jours avec pas moins de 11 titres incomplets. Carroll leur donnera alors quelques jours de plus dans un second studio, et c'est cette fois ci avec 13 titres complets que le groupe repartira, dans l'optique de sortir un album. le single "Motörhead" sortira en Juin 1977, suivi par l'album du même nom au mois d'Août. Le miracle se produira alors, l'album atteignant la 43ème place des charts et y restant une semaine.

 

Ils partiront alors pour leur première tournée, en ouverture pour l'ancien groupe de Lemmy, avant de se lancer dans le "Beyond The Treshold Of Pain" tour avec The Count Bishops. Tony Secunda sera recruté pour manager la formation, mais la cohésion entre ses membres sera de plus en plus chaotiques à cause d'une gestion hasardeuse, Clarke et Taylor lançant en parrallèle leur propre projet, "The Muggers". En Juillet 1978 et de retour sous le management de Douglas Smith, Motörhead entrera en studio avec Bronze Records pour un nouveau single intitulé "Louie Louie", sorti en septembre avec une 68ème place dans les charts. Une nouvelle tournée sera lancée, et le groupe apparaîtra pour la première fois à la télévision sur la chaine BBC pour l'émission Top of the Pops du 25 Octobre 1978, après une session d'enregistrement pour BBC Radio 1. Chiswick Records ré-éditera alors le premier album de la formation avec l'aide de la major EMI.

 

Bronze prolongera le contrat avec le groupe, qui retournera en studio pour l'enregistrement de leur premier album à entrer au Top40 (plus exactement, à la 24ème position), "overkill", sorti le 24 Mars 1979, après une nouvelle apparition à la BBC. Un nouveau single sera lancé dans la foulée avec leur chanson alors inédite "Like A Nightmare". Motörhead passera l'été à composer un nouvel opus, "Bomber", qui prendra la 12ème place des charts peu après sa sortie, et sera suivi par un single du même nom. Le groupe donnera alors une tournée européenne avec Saxon en première partie. United Artists profitera de la renommée grandissante du trio pour publier "On Parole", un album composé des enregistrements de 1975-1976, et le single "The Golden years", publié par bronze début 1980 prendra la 8ème place des charts. Motörhead enregistrera ensuite son premier live vidéo avec le groupe Girlschool, pour une diffusion télévisée prévue au mois d'avril 1981.

Hellband #1 MotörheadHellband #1 Motörhead
Hellband #1 MotörheadHellband #1 Motörhead

Ils lanceront ensuite le single puis l'album "Aces of Spades", qui atteriront respectivement à la 15ème et à la 4ème place des charts anglais, offrant au groupe par la même occasion son premier disque d'or. La formation se produira alors de nouveau sur les plateaux de la BBC et enchainera les tournées, boostée par la renommée gagnée grâce à leur travail acharné, et sans jamais renier leur style. Big Beat ayant fait l'acquisition de l'ancien label Chiswick profitera de la sortie de l'as de pique pour lâcher sur le marché "Beer Drinkers and Hell Raisers", composé de quatres titres inédits enregistrés pendant les sessions de 1977, et qui culminera à la 43 ème place des charts.

 

L'EP "St. Valentine's Day Massacre", en collaboration avec Girlschool, atteindra la 5ème place des charts en février 1981, et la version live de leur premier album la 6ème place au mois de juillet de la même année. Ils seront suivis par leur live "No Sleep 'til Hammersmith", qui ira jusqu'à dominer les ventes depuis la première place, confirmant ainsi l'importance du groupe sur la scène nationale mais aussi inter-nationale. Pendant ce temps, Motörhead se rendait aux USA pour une première tournée sur le continent américain, en première partie du groupe Blizzard of Ozz, première incarnation du Ozzy Osbourne's band, avant de revenir donner ses concerts en Europe.

 

Après une courte pause, la formation entrera de nouveau en studio, cette fois-ci pour un album auto-produit et un single éponyme, "iron Fist", sortis respectivement le 3 et le 17 Avril 1982. L'album prendra là 6ème place du Top 40 anglais, et sera le dernier à avoir été enregistré avec le line-up classique du groupe. En effet Clarke, jugeant que l'enregistrement d'une cover song (Stand By Your Man, Tammy Wynette), refusa de continuer l'enregistrement avant de définitivement quitter le groupe (Il formera ensuite Fastway). Lemmy et Taylor recruteront Brian Robertson (Thin Lizzy) dans l'urgence pour terminer l'enregistrement et donner une tournée.

 

Il en résultera l'arrivée sur le marché de "Another Perfect Day" et des singles "Shine" et "I Got Mine", suivis de tournées japonaises, américaines et européennes. Robertson ne restera cependant pas dans le groupe jusqu'à la fin de son engagement, à cause de son refus de jouer les vieux classiques du groupe, et d'une tenue de scène jugée inadéquate pour une formation comme Motörhead (shorts et chaussures de ballet). Suite à cela, deux guitaristes seront recrutés, revenant ainsi à une idée avortée dans les années 70. Würzel et Phil Campbell les rejoindront donc en Février 1984, et participeront à l'enregistrement d'une parodie du film "A Hard Day's Night" des Beatles. Taylor quittera le groupe à son tour à la fin de l'enregistrement, laissant Lemmy seul membre restant du line-up classique.

 

Pete Gill, ancien batteur de Saxon, sera recruté pour le remplacer, et Bronze Records pensant voir le groupe courrir à la déchéance prit alors la décision de sortir une première compilation de leurs meilleurs titres. Lemmy reprendra cependant la main sur ce projet et y ajoutera quatres nouveaux titres, et c'est finallement le single "Killed by Death" qui verra le jour le 1er Septembre, suivi deux semaines plus tard par le double album "No Remorse".

 

Suite à ces sorties, la formation entrera dans de longues procédures judiciaires avec son label qui s'étaleront sur deux années, les empêchant de retourner en studio. Ils en profiteront pour se produire sur les scènes d'Océanie ainsi que dans une série de petites tournées européennes et dans une tournée Nord-américaine d'un mois avec Exciter et Mercyful Fate. Après de nouvelles apparitions à la télévision, ils donneront deux concerts à l'Hammersmith Odeon les 28 et 29 juin pour célébrer les dix ans du groupe, la deuxième étant enregistrée et ensuite diffusée sous le nom de "The Birthday Party", avant de les voir retourner sur les routes de Scandinavie et d'Amérique.

 

Le label GWR sera alors créé par les managers de la formation suite à leur victoire sur Bronze Records, et Motörhead reprendra le chemin des studios pour enregistrer "Orgasmatron", sorti le 9 Août 1986, et le single "Deaf Forever". Ils se produiront ensuite aux légendaires Monsters of Rock de Donington, et retourneront en tournée pour la promotion de l'album avant de passer devant la caméra pour l'enregistrement du film Eat The Rich. Taylor , qui les avait quitté quelques années plus tôt, reprendra ensuite sa place aux fûts, et le groupe retournera en studio pour "Rock'N'Roll", sorti le 5 Septembre 1987. Leur live du 2 Juillet 1988 aux Giants of Rock de Hämmeenlinna (finlande) sera enregistré et sortira en tant qu'album live fin 1988 sous le nom de "No Sleep At All". Un single était prévu pour l'accompagner, mais le groupe voyant un changement dans le choix des titres de cet EP pris la décision de le retirer de la vente et de ne le distribuer que lors de concerts de la tournée "No Sleep At All" ainsi que pour le Fan Culb Motörheadbangers. Malheureusement, de nouveaux problèmes de label interviendront, poussant le groupe à attaquer GWR devant la justice, et dureront jusqu'à la moitié de l'année 1990.

Hellband #1 MotörheadHellband #1 MotörheadHellband #1 Motörhead
Hellband #1 MotörheadHellband #1 MotörheadHellband #1 Motörhead
Hellband #1 MotörheadHellband #1 MotörheadHellband #1 Motörhead

Une fois les problèmes judiciaires du groupe avec GWR résolus, Motörhead signera avec Epic/WTG et passera une nouvelle fois devant les micros pour l'enregistrement d'un nouvel album. Le producteur Ed Stasium sera choisi pour les aider dans leur travail, mais ce dernier effectuant des modifications sans même consulter le quatuor sera rapidement renvoyé pour être remplacé par Pete Solley. C'est ainsi que sortiont le single "The One To Sing The Blues" et l'album "1916" fin 1990 et début 1991, tous deux prenant leur place dans les charts anglais et conduisant la formation sur une nouvelle série de tournées internationales, dont une américaine co-headlinée avec Judas Priest, Alice Cooper et Dangerous Toys.

 

Leur prochain retour en studio sera une fois de plus chaotique. En effet, Taylor sera renvoyé pendant l'enregistrement, ce dernier n'ayant pas appris certains morceaux, et deux batteurs, Tommy Aldridge et Mikkey Dee, devront intervenir pour terminer l'album, alors que le manager Doug Banker était remplacé par Todd Singerman. L'album "March ör Die" sortira en mars 1992, et sera suivi d'une tournée avec Tommy Aldridge à la batterie. Cependant, Kilmister avait déjà en vue Dee depuis une série de shows effectuée avec King Diamond en 1987, et réussit à le recruter fin 1992, une fois ses engagements rompus avec les autres formations. Mikkey Dee fera sa première apparition sur scène avec Motörhead le 30 Août 1993, et le groupe partira ensuite sur les routes aux côtés de formations comme Metallica, Guns N' RosesOzzy Osbourne, Skew Siskin, Exodus ou encore Saxon, se produisant par la même occasion sur les scènes d'Amérique du Sud. Howard Benson deviendra ensuite le nouveau manager du quatuor, et les accompagnera en studio pour l'enregistrement de "Bastards", sorti le 29 Novembre. Cependant, toute la promo de l'album sera faite par le groupe lui-même, suite au choix de leur label ZYX de ne pas payer pour cela.

 

De nouveaux shows seront donnés dans le monde entier, mais la tournée de 1995 prendra fin soudainement à cause d'une épidémie de grippe, qui toucha de plein fouet le quatuor et l'obligera à rentrer à L.A. , ou ils entreront en studio peu de temps après pour l'enregistrement de "Sacrifice" aux Cherokee Studios. Würzel les quittera alors, et la décision sera prise de continuer avec seulement trois membres, scellant ainsi le line-up actuel du groupe. Pour la première fois, la tournée qui suivra la sortie de l'album et débutera en Novembre 1995  passera par l'Afrique du Sud, peu avant les 50 ans de Lemmy, fêtés à Los Angeles et qui verront Metallica se produire sous le nom de "The Lemmy's".

 

De nouvelles tournées se profileront, la formation se produisant aux côtés de Dio, et verront l'enregistrement du live "Overnight Sensation", sorti le 15 Octobre 1996, qui recevra un excellent accueil du public et s'affichera comme l'album le mieux vendu depuis de nombreuses années. La tournée Overnight Sensation qui ravagera ensuite l'Europe verra le groupe monter sur scène avec plusieurs musiciens guests, dont le fils de Phil Campbell (Todd) ainsi que Eddie Clarke ou encore le fils de Lemmy, Paul Inder. Les séries de concerts se termineront en Russie fin 1997. Le succès de nouveau grandissant de la formation attirera les promoteurs anglais, qui y verront l'occasion d'enregistrer un nouveau live album. Cependant, Motörhead sortira dans un premier temps leur opus "Snake Bite Love", avant d'enregistrer un concert à Hambourg pour le live "Everything Louder Than Everyone Else" et de retourner sur les scènes mondiales, se produisant à nouveau aux côtés du Priest ainsi que pour le Ozzfest.

Hellband #1 MotörheadHellband #1 MotörheadHellband #1 Motörhead
Hellband #1 MotörheadHellband #1 Motörhead
Hellband #1 MotörheadHellband #1 MotörheadHellband #1 Motörhead

A partir de l'enregistrement de l'album "We Are Motörhead" en 1999, le groupe fera preuve d'une régularité à toute épreuve dans la sortie de ses nouveaux disques. Le groupe commencera les années 2000 en tournant aux côtés de formations comme Nashville Pussy, après être apparu sur scène avec de nombreux guests comme James Hetfield à côté de Milan. La sortie de We Are Motörhead et d'une cover de God Save The Queen des Sex Pistols sous forme de Single, le groupe enflamera à nouveau le public mondial lors de nombreux shows. Un Best of arrivera ensuite sur le marché, et le groupe se produira à la fameuse Brixton O2 Academy avec Clarke, brian May, Doro Pesch, Ace, Paul Inder, Todd Campbell, et Whitfield Crane pour l'enregistrement d'un DVD et d'un nouvel album "Live At Brixton Academy", afin de fêter dignement les 25 ans de la formation.

 

Leur concert le plus chaotique se produira à Varsovie peu de temps après, alors que le groupe, devant faire deux trajets de plus de 18heures sans temps de repos, n'arrivera à la salle qu'à 21h, ce qui entrainera de nombreux problèmes logistiques. En effet, l'équipe continuait de monter la scène à 1h du matin, alors que les fans attendaient impatiemment! Motörhead prendra un mois de repos après cette tournée éreintante avant de s'attaquer à l'enregistrement de "Hammered", sorti en 2002. Ils donneront une longue tournée des festivals d'été européens, jouant au Graspop et au Wacken de la même année, où ils enregistreront plusieurs titres pour le DVD "25 & Alive Boneshaker". Hammered sera l'occasion pour le groupe de rester sur les routes pendant encore de longs mois.

 

Ils enregistreront "Inferno" en 2004, et le commercialiseront le 22 Juin avant de reprendre les tournées de promotion, et apparaitront aux côtés de Sepultura avec qui ils joueront la chanson orgasmatron et de Class Of Zero, puis Würzel se produira sur scène à leurs côtés pour un concert exceptionnel, et un nouveau DVD ("Stage Fright", que vous devez écouter en ce moment) sera enregistré en Décembre 2005 à Düsseldorf. Le groupe recevra ensuite son premmier Grammy Award pour leur cover song de "Whisplash" du groupe Metallica, et jouera lors de nouvelles tournées internationales, fêtant son 30 ème anniversaire en Europe, avant d'apparaître dans un documentaire leur étant consacré, "Live Fast, Die Old".

 

"BBC Live & In-Session" arrivera ensuite sur le marché, basé sur des titres enregistrés en live et sur les enregistrements du 18 Septembre 1978 dans les locaux de la BBC1 Radio, et le groupe se produira aux côtés de In Flames, mondo generator, Girlschool, Clutch, Crucified Barbara ou encore Mötley Crüe. Leur album "Kiss Of Death" sortira en 2006 chez Sanctuary Records pendant que le groupe est toujours sur les routes. Ils sponsoriseront ensuite l'équipe de football d'une ville d'Angleterre (Lincoln) qui verra donc ses maillots porter les couleurs du groupe, dans l'espoir de les motiver (leur entraineur étant un bon ami de Lemmy).

 

L'année 2008 sera pour Motörhead celle de "Motörizer", enregistré à L.A. avec l'aide de Cameron Webb, et sorti le 26 Août. La formation reprendra la route pour le Download festival ainsi qu'une tournée des Metal Masters aux côtés de Judas Priest, Heaven & Hell et Testament avant de se joindre au Volcom Tour 2008 avec les Misfits, Aibourne, Valient Thor et Year Long Disaster, et de terminer la série de tournées en Europe avec des groupes comme Danko Jones, Saxon et Witchcraft. ils passeront ensuite une année 2009 un peu plus calme, avant une série de shows en angleterre aux côtés des vétérans de Sweet Savage et de la légende punk/goth rock The Damned, Captain Sensible (guitariste et chanteur du groupe) plaignant les pauvres roadies sur leur site officiel.... Leur tournée d'été 2010 les menera ensuite pour la première fois sur les terres du muscadet pour le Hellfest!

 

Hellband #1 MotörheadHellband #1 Motörhead
Hellband #1 MotörheadHellband #1 MotörheadHellband #1 Motörhead
Hellband #1 MotörheadHellband #1 Motörhead
Hellband #1 MotörheadHellband #1 MotörheadHellband #1 Motörhead

Le 20ème album studio du groupe, "The Wörld Is Ours", sortira en Janvier 2011, après une tournée anglaise de deux semaines, et ils seront alors annoncés comme tête d'affiche des festivals sonisphère et brutal assault, Würsel décèdera deux mois plus tard d'une crise cardiaque.

 

Le DVD "The Wörld Is Ours - Vol1 - Everywhere Further Than Everyplace Else" enregistré durant leurs tournées de 2011 sortira fin Novembre, et Motörhead annoncera ensuite ses dates de concerts dans les festivals européens, aux côtés de formations comme Linkin Park, Metallica, Soundgarden, The Offspring, Opeth, Marilyn Manson, avant de partir en tournée US avec Megadeth, Volbeat et Lacuna Coil. Cependant, les quatres derniers concerts se fairont sans eux à cause des problèmes de voix de Lemmy, dus à une infection virale. Ils se produiront cependant sans problèmes quelques mois plus tard dans divers festivals européens.

 

Nous arrivons enfin aux derniers épisodes de l'histoire de cette formation hors du commun! Après la sortie en 2012 de "The Wörld is Ours - Vol 2 - Anyplace Crazy As Anywhere Else" , le groupe retournera en studio pour l'enregistrement de son dernier album à ce jour, "Aftershock", arrivé dans les bacs en octobre 2013. La tournée de promotion de ce dernier sera cependant repoussée au mois de février à cause des problèmes de santé du frontman, avant d'être annulée à cause du diabète de ce dernier, Lemmy préférant attendre d'avoir vraiment recouvré la santé. Le groupe reprendra la route un peu plus tard pour huit dates européenes et quelques autres aux USA, avant d'annoncer leur présence ainsi que celle de Megadeth et Anthrax pour la Motörboat Cruise. Ils se préparent actuellement à retourner en studio pour un nouvel album, espéré pour fin 2015! Avec un peu de chance, nous pourrons entendre en avance un des titres de ce nouvel Opus pour leur second passage sur les terres du Muscadet!

Hellband #1 MotörheadHellband #1 Motörhead

Cités comme des influences majeures du Thrash et du Speed Metal, Motörhead refuse cependant vivement l'appelation Metal, se voulant simplement Rock'N'Roll, D'ailleurs, il est bon de notter que Lemmy pense que les groupes de Speed Metal se sont égarés et n'ont pas choisi de s'inspirer des bonnes parties de leur musique, et dit ne pas aimer le Heavy Metal, alors que le groupe est souvent cité comme un des plus influents de la New Wave Of British Heavy Metal, ayant produit une bonne flopée de titres cultes et parfaitement incontournables pour tout métalleux qui se respecte!

 

Ces légendes ont toujours mis un point d'honneur à ne jouer que ce qui leur plaisait et à ne pas trahir leur style, inchangé depuis leurs débuts. Leur musique se caractérise donc par la voix typique de Lemmy, grave et rauque, et par son chant au groove très Rock'n'Roll, appuyée par une guitare saturée aux riffs rapide type Heavy Metal sous cocaïne et aux solos tranchants comme une lame de rasoir. La basse tient dans ce groupe une importance particulière, étant jouée plus comme une guitare électrique, usant très volontière des power chords, et ressortant ainsi plus comme une guitare au son profond et grave que comme une basse purement rythmique. Son son est omniprésent, et vous arrache la gueule comme si vous étiez trainés sur l'autoroute derrière un Hot Rod lancé à pleine puissance, alors que les rythmiques destructrices et explosives de la batterie évoquent plus un passage à tabac propre et net à coup de marteau piqueur. Après tout, ce n'est pas pour rien que ce groupe à du succès, c'est parceque leur musique à des couilles. Point. (et du jack daniels dans les veines, à ce qu'il parait...)

 

 

Avis à tous, Métalleux, Hardos, Punks, la présence de la légende Motörhead à Clisson pour le Hellfest 2015 est une chose à ne pas râter. Alors oui, clairement, ça risque de vous faire chier de râter un de vos groupes préférés qui passera très probablement en même telmps sur une des autres scènes, mais pour le coup, ce sera peut-être votre dernière chance d'assister à un show de cette formation, et donc d'enrichir votre culture définitivement, et de graver dans vos mémoires des moments uniques et inoubliables. On se retrouve devant les mainstages, je compte sur vous!

Hellband #1 Motörhead
Pays Royaume-Uni
Année de formation 1975
Distribution Sanctuary, SPV, Rpic, GWR, Bronze
Membres

Lemmy Kilmister (Basse, Chant)

Phil Campbell (guitare)

Mikkey Dee (Batterie)

 

Cet article est dédié à Hellfest prod et à tous les bénévolles et intermittens qui nous assurent de passer chaque année un festival de folie, avec une dédicasse spéciale pour Alexxx: Merci pour ton aide et ton soutien mec!

Commenter cet article

petrouchka 17/11/2014 21:13

Quel démarrage !!! Merci. Beau boulot. A bientot.

alexis lecardonnel 17/11/2014 20:43

Merci Azrathron! Ravi que ça te plaise! j'espere qu'on ne te decevra pas cette année, mais si tu reviens, c'est plutot bon signe!

Azrathorn 17/11/2014 19:42

Cette nouvel fournée commence très fort.
Un gros gros merci pour le travail effectué par toute l'équipe.